Arbres, arbustes et petits fruits
Fruitier // Petit Fruit // Fixateur d'azote // Fourrager
Champêtre // Mellifère
Tous les arbres en racines nues sont produits en partenariat par
la Pépinière du Gourdet, située à 1km

Arbres greffés, 15  € :

   - Pommier (scion d'un an en racines nues, greffé sur M7)

          Patte de Loup, Goldrush, Glace de Pont-l'abbé, Court pendu gris, Julieta, Clochard

Arbres issus de semis, 10 €:

    - Poivrier du Sichuan (> 30 cm, en pot d'un litre)

   Arbuste buissonnant caduc de 4 m de hauteur. Ce poivrier du Sichuan est fortement épineux et très aromatique dans toutes ses parties. Cultivé pour ses grappes de baies rouges que l'on récolte en octobre et que l'on utilise comme une épice en cuisine. Il offre aussi de belles couleurs automnales. C'est une espèce rustique, tolérante et vigoureuse, qui s'adapte à tout sol drainé. 

Petits Fruits :

   - Cassissier 'ANDEGA', 8 € en pot d'un litre.

     Variété de mi-saison à la très bonne qualité gustative. Elle dispose d'une grande richesse aromatique. Les feuilles et bourgeons sont utilisés pour les huiles essentielles et infusions. Andega est un bon pollinisateur de la variété "Noir de Bourgogne".

   - Framboisier 'HERITAGE', 5€ en pot de 9 cm.

   Variété remontante à forte productivité. Autofertile, rustique et résistante aux maladies. A manger crues, à utiliser en pâtisserie ou à transformer en confiture. Très bonne tenue en congélation.

 

   - Fraisier CHARLOTTE, 2 € en pot de 9 cm. Offre spéciale : 10 € les 6.

   Variété de fraisier remontant Fruit rouge vif en forme de cœur. A la fois juteuse et sucrée, elle offre une chair tendre au parfum de fraise des bois. 

   - Fraisier CIGALINE, 2 € en pot de 9 cm. Offre spéciale : 10 € les 6.

   Variété de fraisier non-remontant Fruit de couleur orangé clair à orangé très foncé, très brillant. Une note de fruit des bois, très sucrée. Précoce, à partir de mai et juin.

Arbres champêtre pour une haie fructifère et mellifère, 6 € (en racine nues) :

    - Sureau noir, Sambucus nigra

     Autrefois très commun dans les haies, il préfère un sol frais et léger mais parvient à supporter un sol argileux. Il présente de nombreuses fleurs blanches en ombelles qui accueillent une multitude de butineurs. Les baies noirs sont recherchés par les merles et les fauvettes.

Il est possible de faire des gelées ou des desserts avec les fleurs et les baies donnent une confiture excellente.

   - Cornouiller sanguin, Cornus sanguinea

    Arbuste à feuilles vertes devenant rouge en automne. Fleurs blanches en début d'été attirant de nombreux insectes. Les baies (non-comestibles pour l'Homme) sont appréciés des oiseaux.

   - Viorne Lantane, Viburnum lantana

    Assez commune en lisière des bois et des forêts, elle pâtit tout de même des broyage et élagage à répétition. la Viorne lantane est un arbuste caduc dont les larges  feuilles, les ombelles de fleurs blanches et les baies noires constituent un ornement de choix et allié précieux pour les auxiliaires. 

   - Baguenaudier

   Arbrisseau buissonnant caduc de 2 m de hauteur. Robuste et de culture facile même en sol pauvre et caillouteux, le baguenaudier offre une floraison généreuse pour les abeilles et une fructification originale et décoratives pendant tout l'été. Ses graines, contenues dans des gousses, sont appréciés des poules. Bien rustique et résistant à la sécheresse estivale une fois établi.

Arbre fourrager, en arbre isolé ou dans une haie, 10 € :

    - Févier d'Amérique

   Arbre épineux caduc de 10 m de hauteur. La silhouette aérienne de cet arbre produit une ombre légère, vraiment agréable en été. Il apprécie les terrains riches et humides, mais est capable de supporter des sols calcaires plus secs. Il résiste au froid (-15°C) et à la sécheresse estivale une fois établi. La pulpe autour des graines dans la gousse est comestible, sucrée. Fixateur d’azote.

   - Arbre à miel

   Arbre caduc de 10 m de hauteur. Particulièrement apprécié par les abeilles, l'arbre à miel est un arbre rustique (-25°C) à croissance rapide qui offre un port étalé. Il résiste bien à la sécheresse. il offre une belle floraison blanc crème très parfumée de la fin du printemps jusqu'à la fin de l'été. Il  se plaira en tout sol bien drainé.

Vous pouvez nous passer commande pour l'automne 2020, pour expédition ou bien à retirer directement à la pépinière.

A partir de l'automne 2021 nous proposerons une plus grande diversité de fruitiers greffés, pommiers, poiriers, abricotiers, amandiers, pruniers, cerisiers, d'autres variétés d'arbres champêtre mais aussi d'autres variétés de petits fruits. Ils sont en cours de production.

Nous démarrons petit à petit la production d'arbres et d'arbustes. Notre choix se fait sur des espèces qui présentent selon nous un intérêt dans un jardin nourricier et nous espérons voir grandir leur présence à notre pépinière. Notre sélection est donc large, puisque un arbre qui apporte des baies pour les oiseaux, ou bien du nectar aux insectes à toute sa place et son rôle à proximité du potager. Avez vous peut être entendu parler de la forêt comestible? ou jardin forêt? L'ensemble des plantes que nous vous proposons sont idéales pour créer ces écosystèmes vivriers en milieu tempéré. Nous faisons donc le choix de reproduire des arbres et arbustes nourriciers. C'est à dire qui apporte nourriture pour les Hommes, les animaux domestiques, les oiseaux, les insectes mais aussi à la vie du sol. Ainsi nous reproduisons le baguenaudier, un arbuste peu connu mais qui présente de nombreux avantages. On dit de lui que c'est un bon compagnon de culture. Il fixe l'azote au sol, élément dont les plantes sont très gourmandes,  il produit des fleurs mellifères, il est résistant à la sécheresse et ne demande aucun entretien une fois installé, et enfin il produit de petites graines riches en protéines picorées par les poules. Le baguenaudier représente donc un allié idéal au milieu d'un verger diversifié dans lequel vos poules auraient un accès au moment de la fructification.

Pourquoi certains arbres sont en racines nues ? Les racines nues est tout d'abord plus écologique, pas d'utilisation de terreau (ressource lentement renouvelable et issue d'une industrie polluante), et pas de pot en plastique! Mais c'est également une méthode qui confère à la plante un développement plus naturel des racines. L'arbre grandit en pleine terre en condition réelle, à l'opposé du développement en pot où les racines sont limitées par l'espace offert. L'inconvénient de cette pratique c'est qu'il est indispensable de planter les arbres en racines nues de novembre à mars, mais c'est aussi une manière de respecter le cycle naturel des plantes en plantant au moment du repos végétatif.